Fausse cheville

Dans un assemblage qui se veut  d'un standing plus élevé qu'un simple vissage, et moins honéreux que le chevillage complet, on peut recourir au faux chevillage.
Qu'est ce donc ?
Il s'agit simplement d'effectuer un vissage et de recouvrir la vis par une fausse chaville.
Voici comment :
Tout d'abord, on perce l'assemblage avec un forêt de diamètre adéquat pour la vis.
Ensuite, on réalèse le trou au diamètre de la fausse cheville, en laissant suffisamment de bois pour permettre l'appui de la vis.
Cette condition est essentielle à la solidité de l'assemblage.
vissage

Voilà qui est fait.
Ensuite, on va présenter la tige servant de fausse cheville, et l'enfoncer dans le trou, puis on marque le trait de coupe.
présentation de la cheville
Puis on passe à la découpe :
découpe
Encollage du trou et mise en place de la fausse cheville.
encollagemise en place de la cheville
On enfonce à l'arrasement avec un maillet et un martyr :
Mise en place au maillet
Maintenant, on patiente, le temps que la colle sèche.
Ayant utilisé de la colle rapide, j'ai le temps d'aller à la cuisine me faire un café, et le boire, avant que la colle ne soit sèche.

On obtient alors ceci :
cheville collée

Il ne reste plus qu'à poncer, et appliquer les finitions désirées.
Ici, teinte, puis fond dur et vernis.
terminé

Et voilà.
Ca à pas une meilleure tête qu'une tête de vis tout ça ?

A bientôt pour d'autres astuces.

Retour à l'index


Copyright 2011 Editiel98, Guillaume Crégut

Version 1.0C